Ce site Internet utilise des “cookies” internes et tiers pour pouvoir vous offrir un meilleur service. Naviguer sur notre site signifie accepter leur utilisation Plus d’informations x
2010

2010

Eugènia Balcells

(Barcelona, 1942)

Incontestablement, la lumière continue à être le centre d'intérêt d'Eugènia Balcells, aussi bien aujourd'hui que dans les années 70, période à laquelle elle a commencé sa carrière artistique. Dans Fréquences, l'exposition qui a été présentée à la fin de l'année 2009 au centre d'Arts Santa Mònica et dont l'itinérance est sur le point de débuter, la lumière nous est présentée en tant que forme énergétique fondamentale. Celle-ci configure non seulement l'univers mais elle s'avère aussi être, en même temps, l'outil qui nous permet de le percevoir et de le représenter.

L'installation Freqüències, qui a finalement donné son nom à l'exposition entière, a été créée à partir d'images de laboratoire. Les signes d'identité particuliers de chacun des éléments du tableau périodique sont le résultat d'une recherche scientifique qui cherche à connaître la nature de la matière. Pourtant, sous l'emprise d'Eugènia Balcells, cette information se transforme en matière première pour construire une métaphore sur la constante recréation de l'univers visible. La soif de saisir et de transmettre l'énergie, qui engendre et transforme la vie, marque sa présence dans le tissage des couleurs, dans lesquelles la lumière blanche se décompose.

Lorsqu'ils contemplent Freqüències, les spectateurs se voient confrontés, tour à tour, à la force originelle de la lumière ainsi qu'à l'expérience vitale que chacun d'entre eux garde en mémoire. Dans les conversations des visiteurs, des noms tels que Giotto, le Titien, Velazquez ou Rothko, entre autres, se mêlent à des concepts scientifiques tels que le tableau périodique des éléments, les spectres d'émission, ou la longueur d'onde... De leurs commentaires semble se détacher le fait que nous ne voyons que ce que nous savons, y compris quand ce que nous regardons n'est autre que la lumière, la source-même de notre capacité visuelle. Une sensibilité exquise et une curiosité sans limites pour le progrès scientifique et technologique, voilà les éléments que rassemble ce projet d'exposition d'Eugènia Balcells, dont le parcours universitaire a commencé par des études d'architecture. Mais, aujourd'hui, l'artiste aime répéter avec délectation : "Il y a suffisamment de hasard dans mon œuvre pour que je puisse moi-même en être spectatrice".

L'affiche que l'artiste a créée pour le Festival Temporada Alta est l'enfant naturel de ce processus de recherche, dans lequel Eugènia Balcells reste plongée. Quant à la façon dont sa proposition graphique a progressivement pris forme, son rapport avec son œuvre, et la rencontre entre ses installations multimédia et son passage sur différentes scènes, elle nous en parlera au cours de la rencontre publique qui sera tenue le 22 octobre à l'espace...


Eulàlia Bosch, la commissaire d'exposition du projet Freqüències
[ Eugènia Balcells vient de recevoir le Prix National d'Arts Visuels de la Generalitat de Catalunya 2001 (Gouvernement Autonome de Catalogne) pour son projet d'exposition Freqüències ]

Festival Bito en collaboration avec :
Commanditaires officiels:
Sponsors pour les médias:
Les médias officiels:
Parrainé par: